Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


Retrouvons-nous tous à "Timbres-Passion 2018", à Périgueux, du 26 au 28 octobre 2018.

Timbres-Passion Périgueux 2018

 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




 Lexique philatélique



Comme dans tout autre domaine de l'activité humaine (professionnel, artistique ou tout simplement hobby), les philatélistes utilisent un vocabulaire très précis, mais aussi parfois très imagé, pour définir les différents objets et concepts qu'ils sont appelés à manipuler dans la pratique quotidienne de leur passion.
Certains termes ont des significations particulières dans ce domaine et il est parfois utile de bien les comprendre sous peine de malentendus et de contresens. Il est aussi utile de bien les maîtriser pour comprendre ce qui différencie certaines émissions d'autres ou lorsqu'il est question de juger avec pertinence la valeur de certaines pièces.
Ce lexique est là pour vous aider dans vos recherches philatéliques.


Vous pouvez proposer de nouvelles définitions ou améliorer les définitions actuelles en les envoyant par mail via le bouton ci-dessous.


Ajouter ou améliorer une définition ...



    Lexique E




Les définitions sont classées par ordre alphabétique.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sélectionnez la 1ère lettre de la définition recherchée.

  E.M.A.
Empreintes de Machine à Affranchir :
Marque postale imprimée par une machine à affranchir et comportant un timbre figuré (et le montant), un bloc dateur, et parfois des indications postales (mention "LETTRE", un triangle, la date de dépôt du pli, ...) ou des indications publicitaires.

Ces empreintes sont, la plupart du temps, en rouge. En France, elles sont autorisées par la loi de finances du 30 juin 1923.

Suite à une recommandation de l’UPU, la plupart des EMA sont frappées en rouge (ou nuances de rouge) pour le courrier international. La couleur reste libre pour le courrier intérieur mais la majorité des pays utilise une seule couleur. Font exception, les USA, le Canada et certains autres, rares.

Les EMA, ou marques d’affranchissement mécaniques, apparues dès 1924 (machine "HAVAS"), comportent au bas de leur estampille un matricule qui permet dans la plupart des cas de les identifier et de les classer.
  ECHANTILLON
Marchandise ou fragment de marchandise expédié pour faire connaître un produit.

Les marchandises ou objets présentés comme "échantillons" ne doivent en principe avoir aucune valeur marchande.
Les échantillons bénéficient de tarifs spéciaux réduits.
  ECHELON
Les tarifs postaux sont établis généralement proportionnellement au poids de l’objet transporté. Comme il n’est pas possible de calculer un tarif au gramme près, les administrations postales ont mis en place un système d’échelons c’est à dire des plages de poids auxquelles s’appliquent un tarif particulier.

Pendant longtemps, en France, les échelons de poids ont été, pour les lettres, les suivants : 1er échelon : jusquà 20 g ; 2ème échelon : de 20 à 50 g ; 3ème échelon : de 50 à 100 g ; 4ème échelon : de 100 à 250 g ; etc.
Mais en fait chaque pays a pu définir, et modifier au fil du temps, différents échelons de poids.

Avant l’unification des tarifs de 1876 il y avait aussi des "échelons de distance".
  EFFACÉ
Terme utilisé pour désigner une partie ou une portion du dessin d’un timbre qui a été enlevée, habituellement en effaçant une partie du dessin de la plaque d’impression.

  EMISSION ABUSIVE
Terme qualifiant une émission de timbres-poste/a> dont le but principal n’est pas l’utilisation par le public ou dont la surtaxe est particulièrement élevée.

On appelle également "émissions abusives" celles dont les conditions de vente spécifiques ne permettent pas au public de se les procurer à la valeur marquée.


Source : La Poste
  EMISSION COMMÉMORATIVE
Timbres-poste ou entiers postaux émis pour commémorer un événement particulier ou un personnage célèbre ou bien une occasion importante.
Ces émissions sont généralement mises en circulation pour une courte durée.

  EMISSION COMMUNE
Emission simultanée d’un ou plusieurs timbres-poste semblables par deux pays au moins.













  EMISSION RÉCAPITULATIVE
Emission de timbres-poste consacrés au même thème ou à la même commémoration et utilisés par plusieurs pays.

  EMPREINTE
Terme qui désigne le nom de l’imprimeur inscrit ou imprimé en marge de la feuille. Peut aussi désigner le nom du dessinateur, du graveur ou de l’autorité émettrice.
Un bloc de quatre ou de six timbres-poste comportant le nom de l’imprimeur est appelé "bloc avec empreinte".





  ENTIER
  ENTIER POSTAL
Support servant à la correspondance sur lequel la figurine d’un timbre-poste est imprimé.

Terme utilisé pour désigner les enveloppes, cartes postales, emballages, lettres par avion et aérogramme comportant la figurine d’un timbre-poste imprimé directement avant la mise en vente pour l’affranchissement.
En France, les entiers postaux ont fait place aux produits "prêt-à-poster" qui relèvent du même principe.

Les collectionneurs d’entiers postaux se nomment des entiéristes.
  ENTIER POSTAL
Classe philatélique dont l’objet est la présentation en compétition d’études sur les entiers postaux sous toutes leurs formes (entier postal, carte-lettre, bandes de journaux, aérogrammes, télégrammes, pneumatiques, etc...).

  ENVELOPPE
Couverture extérieure, le plus souvent en papier, contenant une lettre destinée à l’expédition.

  ENVELOPPE "PREMIER JOUR".
Enveloppe illustrée émise en privé ou par l’autorité postale, associant un timbre-poste à paraitre à une enveloppe au moyen d’un tampon premier jour indiquant la date d’émission du timbre-poste.
Le tampon n’est pas obligatoirement un cachet commémoratif et l’enveloppe premier jour n’a pas forcément transité par la poste.

  ENVELOPPE "PREMIER VOL".
Enveloppe transportée sur le premier vol ou sur le vol inaugural d’un avion empruntant une nouvelle route de poste aérienne, ou bien à l’occasion d’un vol inaugural d’un nouveau type d’avion ou d’une nouvelle ligne aérienne.




  ENVELOPPE PRÉAFFRANCHIE
Entier postal sur lequel le motif d’un timbre-poste est imprimé par les autorités postales avant la mise en vente.

  ENVELOPPE PREMIER JOUR
Enveloppe affranchie avec un nouveau timbre, avec cachet spécial "premier jour" et illustrée sur le thème de ce même timbre.

FDC est l’abréviation du terme anglais "First Day Cover" ( FDC )





  EPREUVE
Impression d’essai d’un timbre-poste pour déterminer sa qualité finale et sa conformité aux instructions données à l’imprimeur par l’autorité postale.

  EPREUVE CHIMIQUE
Epreuve utilisée par l’imprimeur pour indiquer la présentation définitive d’un projet de timbre-poste avant son impression effective.

  EPREUVE COLLECTIVE
Document destiné à être offert et portant les empreintes de plusieurs timbres-poste ayant un rapport entre eux. La plupart du temps, ces épreuves sont imprimées avec un matériel spécifique.

  EPREUVE DE CLICHÉ
Epreuve de la plaque d’impression (la feuille de métal ou autre substance sur laquelle l’encre est appliquée) réalisée pour vérifier le résultat final avant de procéder à l’impression.

  EPREUVE DE LUXE
Feuillet tiré sur un papier épais (environ 200 g/m2) portant l’empreinte d’une virole spécifique gravée avec la molette qui a servi à l’impression des timbres.

Une épreuve de luxe présente, en taille-douce, une petite cuvette, la marque de contrôle et parfois une inscription.

Il existe des épreuves de luxe collectives pouvant représenter deux, trois voire toutes les valeurs d’une émission.
Les épreuves de luxe étaient destinées à être offertes aux hauts digitaires et hauts fonctionnaires de l’Etat. A partir de 1992, les épreuves de luxe ont été remplacées par des bloc-feuillets gommés non dentelés.
  ERINNOPHILIE
L’érinnophilie s’intéresse à toutes les vignettes, ressemblant à des timbres mobiles, dépourvues de valeur d’affranchissement et destinées, une fois apposées sur une lettre, à diffuser largement une information "grand public" et à en conserver le souvenir.

Nés vers 1850, ces supports médiatiques aujourd’hui délaissés au profit de vecteurs plus modernes, étaient administratifs, touristiques, évènementiels, politiques, confessionnels, commerciaux, publicitaires, patriotiques, caritatifs, associatifs...

Du fait de nombreux points communs, en particulier la forme de ces vignettes qui ressemblent à des timbres-poste, l’erinnophilie s’est rapprochée de la philatélie. Dans certains pays, dont la France, elle constitue une classe de compétiion à part entière ou expérimentale.
  ERREUR
Timbre-poste qui présente, accidentellement, une anomalie de production, mais qui a été tout de même émis par l’autorité postale.
Terme souvent utilisé à tort pour décrire toutes les imperfections, défauts ou erreurs de dessin ou d’impression sur un timbre-poste. On distinguera notamment les erreurs de légende, les erreurs de couleurs, etc.

Tout comme les défauts, les erreurs sont à l’origine des variétés qui sont recherchées par certains collectionneurs.
  ERREUR DE COMPOSITION
Erreur commise dans la composition de la plaque et qui se retrouve à l’impression finale (p. ex. un timbre-poste sur la feuille comportant une valeur incorrecte).

  ERREUR DE COULEUR
Feuille de timbres-poste ou bien un timbre-poste unique imprimé dans une autre couleur que celle qui a été approuvée par l’autorité postale.










  ERREUR DE PERFORATION
Erreur dans le processus de perforation qui fait qu’il manque des trous ou que la perforation a été exécutée dans une mauvaise position, ou bien qu’elle est totalement absente.










  ESCALE
  ESSAI
Dessin de timbre qui a été proposé mais non adopté, ou bien qui a été adopté après quelques modifications.














  ESSAI DE COULEURS
Essai d’impression d’un timbre dans des couleurs variées pour permettre d’arrêter une décision finale quant aux couleurs du timbre à émettre.



  ETAMPE
Pièce originale en métal ou en toute autre matière sur laquelle le dessin du timbre est initialement gravé et à partir de laquelle des reproductions sont faites pour former la plaque d’impression. Lorsqu’une étampe est changée ou retouchée, l’original est dénommé "étampe I", et les versions qui suivent: "étampe II", "étampe III", etc.

  ETAT
Le transfert de la gravure du poinçon sur le matériel servant à l’impression se fait à l’aide d’une ou plusieurs molettes qui servent aux opérations de duplication de la gravure. Durant ces opérations de transfert, de petites différences peuvent apparaître (entre les molettes, s’il y en a plusieurs, puis entre les "cases" réalisées sur le support). Ces variations, de quelque origine qu’elles soient, sont appelées "états".

Afin de distinguer les états qui correspondent à des molettes différentes des états générés lors des opérations de duplication on appelle souvent "état" ceux pouvant exister entre des molettes à empreintes différentes, et "sous-état" ceux issus des opérations de report.
  ETAT NEUF
Timbre gommé qui conserve sa gomme et qui n’a pas été oblitéré par un moyen ou un autre.

On peut parler d’"état neuf", même si le timbre-poste porte les traces ou les restes d’une charnière. Par contre, sauf si le timbre a été émis à l’origine sans gomme, les "timbres neufs sans gomme" subissent une décote importante.

  ETIQUETTE D’ESSAI
Morceau de papier qui ressemble à un timbre-poste et qui est utilisé par certaines autorités postales pour la formation du personnel ( appelés aussi "timbres-poste fictifs" ou "timbres-poste des cours de formation") ou bien dans le but de tester les distributeurs automatiques de timbres-poste en rouleaux ou en carnets.

  ETOILE (CACHET)
Cachet destiné à annuler les timbres-poste et utilisé à Paris dans les années 1860. Il était constitué par une grille de gros points de forme étoilée avec, au centre, un numéro correspondant à celui du numéro du bureau.









  EUROPA
L’émission Europa (aussi nommée "Europa - CEPT" jusqu’en 1992) est une émission conjointe annuelle de timbres-poste, sur une même illustration ou un même thème, réalisée par les administrations postales membres des Communautés européennes (1956 - 1959), de la Conférence Européenne des administrations des Postes et Télécommunications (CEPT, de 1960 à 1992), puis de l’association PostEurop depuis 1993.

Source : Site http://phila-dico.soforums.com


  EXEMPT
Signifie "exonéré" (des droits d’affranchissement).
Tampon (en métal, en caoutchouc ou bien imprimé) utilisé pour marquer les lettres bénéficiant du privilège de l’exonération.
En général, ce privilège est accordé aux différents ministères du gouvernement et aux membres du Parlement.

  EXPERTISE
En Philatélie, l’expertise consiste à déterminer précisément l’état civil d’un timbre : son numéro suivant un catalogue, son état, sa couleur, et surtout son authenticité.

Les experts sont les seuls habilités à signer un timbre garantissant ainsi son authenticité ou sa spécificité. La signature d’un timbre par un expert engage sa notoriété et sa société lorsqu’il le fait.

La position de la signature sur un timbre obéit aujourd’hui à un code, à peu près le même partout à quelques exceptions près, permettant de donner des infromations précises sur le timbre signé.
  EXPOSITION PHILATÉLIQUE
Une exposition philatélique est l’endroit et le moment où des collections de timbres sont présentées au public de façon temporaire. C’est aussi dans ce cadre que se tiennent les compétitions philatéliques auxquelles participent des collections d’une ou plusieurs classes de compétition. Ces moments sont également l’occasion pour les philatélistes d’échanger, de se mettre en contact et d’acheter ou vendre des timbres.

Il existe des expositions philatéliques à tous les niveaux : du niveau local ou départemental au niveau international (seules quelques expositions de ce niveau sont organisées chaque année dans le Monde).
  EXPRÈS
Courrier dit à livraison "par exprès", c’est à dire par porteur spécial dès son arrivée au bureau de poste. Ces courriers, signalés par une étiquette "par exprès", sont donc acheminé "expressément" et donc normalement plus rapidement qu’un courrier ordinaire, même si l’assimilation à un acheminement accéléré (ou "express") est fréquente.

Le problème vient du faut que dans d’autres pays, comme l’Allemagne, le terme utilisé pour ce service, "Eilbote", signifie explicitement courrier rapide


 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier         




Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube et à Google Maps). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".