Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


Rendez-vous les 9 et 10 mars 2019 pour la "Fête du Timbre", dont le thème sera cette année celui de l’élégance automobile.

Fête du Timbre 2019

Une Citroën Type A Torpedo


 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




 Lexique philatélique



Comme dans tout autre domaine de l'activité humaine (professionnel, artistique ou tout simplement hobby), les philatélistes utilisent un vocabulaire très précis, mais aussi parfois très imagé, pour définir les différents objets et concepts qu'ils sont appelés à manipuler dans la pratique quotidienne de leur passion.
Certains termes ont des significations particulières dans ce domaine et il est parfois utile de bien les comprendre sous peine de malentendus et de contresens. Il est aussi utile de bien les maîtriser pour comprendre ce qui différencie certaines émissions d'autres ou lorsqu'il est question de juger avec pertinence la valeur de certaines pièces.
Ce lexique est là pour vous aider dans vos recherches philatéliques.


Vous pouvez proposer de nouvelles définitions ou améliorer les définitions actuelles en les envoyant par mail via le bouton ci-dessous.


Ajouter ou améliorer une définition ...



    Lexique O




Les définitions sont classées par ordre alphabétique.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sélectionnez la 1ère lettre de la définition recherchée.

  O.P.R.
Objet à Prix Réduit.
Terme qui désigne tous les objets postaux qui bénéficient de tarifs postaux réduits : imprimés, papiers d’affaire, échantillons, etc.

  OBLITÉRATION
Marque ou empreinte de tout type appliquée sur un timbre pour annuler sa validité et pour empêcher toute nouvelle utilisation.

Dans un premier temps la marque oblitérante était exclusivement destinée à annuler le timbre-poste. Petit à petit, à partir des années 1870, elle a été remplacée par la marque d’un timbre à date qui, en plus, indiquait, la date à laquelle l’objet postal était pris en compte par le service postal pour être acheminé.

L’oblitération peut être faite à la main, par l’application d’un tampon ou être faite à l’aide d’une machine.

Parfois, si le timbre-poste n’a pas été oblitéré au départ, il peut être annulé au stylo à bille au cours de son acheminement.

Voir aussi cachet.
  OBLITÉRATION DE COMPLAISANCE
Oblitération appliquée soit à la demande du collectionneur sur un timbre collé ou non sur une enveloppe, soit par le gouvernement émetteur qui ne désire pas mettre dans le négoce philatélique des timbres neufs vendus à vils prix.


Source : La Poste
  OBLITÉRATION MANUSCRITE
Oblitération d’un timbre-poste réalisée à la main, que ce soit au stylo, à l’encre ou à l’aide d’un feutre ou d’un stylo à bille. L’oblitération se fait par une ou plusieurs lignes droites ou par des paraphes. En Amérique, on utilise l’expression "oblitération au stylo".

  OBLITÉRATION TYPOGRAPHIQUE
Annulation de timbres-poste réalisée par les caractères d’imprimerie des journaux.

Il s’agit d’un dispositif spécifique à l’expédition des journaux : le timbre-poste était apposé en haut et à droite de la première page du journal avant l’impression de celui-ci. L’opération du timbre était donc réalisé par l’impression du journal elle-même.
Ce procédé d’oblitération a surtout été utilisé de 1870 à 1890 puis est tombé peu à peu en désuétude.
  OBLITÉRÉ
Désigne un timbre-poste qui a reçu une oblitération, c’est-à-dire une empreinte de timbre à date, qui indique que le timbre-poste a rempli son rôle postal en affranchissant le courrier.

  OBLITÉRÉ SUR COMMANDE (OU O.S.C.)
Oblitération apposée sur un timbre ou un document philatélique qui n’a pas voyagé, c’est-à-dire non acheminé par l’administration postale.

L’oblitération est donc directement apposée par une administration postale afin de vendre les timbres à faible prix aux collectionneurs et s’assurer que ces derniers ne les utiliseront pas sur le courrier. Cette technique permet d’avoir des timbres oblitérés qui n’ont pas voyagé et en bon état, ces timbres disposent également la gomme d’origine.

De nombreux pays, tels ceux de l’Europe de l’Est ou la Mongolie ont fait réaliser de nombreuses séries de timbres avec ce type d’oblitération et ont innondé le marché ... provoquant l’effondrement de celui-ci. Car si ces timbres permettent de monter rapidement une jolie collection, destinée aux collectionneurs débutants voire aux enfants, à faible coût, ils sont souvent déconsidérés et sans intérêt par les collectionneurs chevronnés.
Ces timbres constituent aujourd’hui l’essentiel du contenu des pochettes de timbres vendus à vil prix.
  ODONTOMÈTRE
Petit appareil servant à mesurer le nombre de trous entre les dents. Le chiffre mesuré correspond au nombre de perforations contenues dans 2 centimètres.





  OFFSET
Procédé d’impression sans relief, apparenté à la lithographie.

Dans le domaine de la philatélie, il apparaît en 1986 avec le timbre de service du Conseil de l’Europe.

  OL (MARQUE)
Marque postale apposée à partir de 1868 par un facteur et tombée en désuétude après 1900. Elle signalait l’origine locale (OL) du courrier qui lui est remis en main propre. Cette marque permettait également d’oblitérer le timbre-poste.
Les lettres dont le destinataire était situé sur le parcours du facteur étaient distribuées directement sans passer par le bureau de poste.

Il existe deux marques distinctes :
- Lorsque le cercle est pointillé : la marque est utilisée par les facteurs de villes lorsque leur tournée les emmenaient dans des zones rurales.
- Le cercle est plein : utilisée par les facteurs locaux.
  OR (MARQUE)
Marque postale apposée par un facteur pour signaler l’origine rurale du courrier. Elle n’est utilisée que sur le courrier remis en main propre au facteur. Elle permet d’oblitérer le timbre-poste (la marque est normalement apposé à cheval sur le timbre-poste et l’enveloppe ) mais on la trouve aussi à coté.
Les lettres ainsi marquées peuvent, le cas échéant, être distribuées directement sans passer par un bureau de poste. Sinon elles sont traitées normalement.

Apparus en 1836 on trouve ces cachets jusqu’en 1912.



 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier         




Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube, à Google Maps ou à Open Street Map). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".