Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


N’oubliez pas de venir nous voir à "Paris-Philex 2018", au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, Paris XVème, du 7 au 10 juin 2018.

Paris Philex 2018

 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




 Lexique philatélique



Comme dans tout autre domaine de l'activité humaine (professionnel, artistique ou tout simplement hobby), les philatélistes utilisent un vocabulaire très précis, mais aussi parfois très imagé, pour définir les différents objets et concepts qu'ils sont appelés à manipuler dans la pratique quotidienne de leur passion.
Certains termes ont des significations particulières dans ce domaine et il est parfois utile de bien les comprendre sous peine de malentendus et de contresens. Il est aussi utile de bien les maîtriser pour comprendre ce qui différencie certaines émissions d'autres ou lorsqu'il est question de juger avec pertinence la valeur de certaines pièces.
Ce lexique est là pour vous aider dans vos recherches philatéliques.


Vous pouvez proposer de nouvelles définitions ou améliorer les définitions actuelles en les envoyant par mail via le bouton ci-dessous.


Ajouter ou améliorer une définition ...



    Lexique G




Les définitions sont classées par ordre alphabétique.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sélectionnez la 1ère lettre de la définition recherchée.

  GALVANO
Outil de fabrication des timbres obtenu par galvanoplastie et comportant un ensemble de reproductions du poinçon. On distingue :
  • Le galvano-type qui provient du passage au bain galvanoplastique d’un ensemble de flans imprimés par le coin utile. Il ne sert qu’à la préparation des galvanos suivants.
  • Le galvano de service qui est une reproduction du galvano-type et est, par multiples réunis, directement utilisé pour l’impression des timbres.

Source : Site MP
  GALVANOPLASTIE
Procédé de reproduction des gravures par dépôt électrolytique sur une surface inverse conductrice.

Source : Site MP
  GAUFRAGE
Technique d’impression d’un timbre-poste gaufré.

  GAUFRÉ
Méthode d’impression qui consiste à déformer le papier de façon à mettre le dessin en relief.

  GOMME
Substance adhésive incorporée au verso d’un timbre-poste pour le fixer à une objet postal à expédier.
La couleur ou le type de gomme utilisé peut servir pour distinguer les différentes impressions d’une même émission.

  GOMME ORIGINALE
S’entend d’un timbre qui possède la gomme d’origine appliquée au cours du processus de fabrication.
Parfois désignée par l’abréviation "G.O.". Celle-ci est utilisée par opposition à la mention "G.N.O." (gomme non originale) qui désigne les timbres-poste regommés.

On parle de timbre-poste gommé quand celui-ci a reçu de la gomme au verso afin de le rendre adhésif.

  GOUTTIÈRE
Espace laissé entre les blocs de timbres constituant une feuille pour faciliter leur séparation en ensembles distincts ou en feuilles plus petites (feuilles de vente)
Aussi appelé interpanneau.

  GRAVÉ
Se dit d’un dessin tracé en creux sur une matière dure (métal, pierre, bois) au moyen d’un instrument pointu (burin, ciseau).
Se dit aussi d’un dessin tracé en creux sur une matière dure, en vue de sa reproduction : poinçon gravé.
Désigne aussi, à tort, les timbres-poste uniquement imprimés en taille-douce.

Tous les timbres-poste, sauf ceux qui sont imprimés en offset ou en lithographie, sont gravés.

  GRAVURE
Technique d’impression où l’image est taillée en creux sur une surface dure (bois, pierre, cuivre, acier) afin de recevoir de l’encre dans les parties creuses. Une feuille de papier est pressée contre la plaque afin d’être imprimée par transfert d’encre.
Les techniques de gravure sont très anciennes, on peut citer:
  • L’eau forte où la taille est obtenue par morsure du cuivre par l’acide nitrique sur des parties de surfaces laissées à nu après passage d’un vernis sombre.
  • L’aquatinte qui est une variante de l’eau forte, le vernis étant remplacé par un dépôt d’une légère poussière de résine.
  • La pointe sèche où le trait est obtenu par un léger dessin en creux d’un stylet sur une surface semi-dure (cuivre).
  • Le burin où le trait en creux est obtenu par des petits burins particuliers utilisés par les artistes-graveurs, il est en général employé seul.
Les autres techniques s’emploient souvent de façon combinée.
Le burin est considéré souvent par les artistes comme la technique la plus noble.
La taille-douce est une technique particulière de gravure au burin.
  GRAVURE EN LIGNE
Procédé de gravure par lequel l’encre remplit les lignes et les parties gravées pour former l’image finale.
"Impression enfoncée" et "Intaglio" sont les autres appellations données à ce procédé.

  GRAVURE REFAITE
Consolidation des parties usées d’une plaque d’impression par une intervention manuelle.

  GRILLE
Oblitération de sécurité sous forme de petits points carrés gaufrés destinée à annuler un timbre-poste.

Comme les fibres du papier sont brisées par le tampon encreur , l’encre du tampon de la poste pénètre dans le papier pour ainsi rendre impossible le nettoyage du timbre-poste en vue de sa réutilisation.

L’oblitération grille fut le premier type d’oblitération utilisé sur les timbres-poste français (1849).

  GRILLE SANS FIN
Empreinte sans fin, reprenant le motif des cachets "losange grille", mais apposée avec une roulette encreuse, utilisée pour annuler les timbres-poste, en France, à partir de fin 1851. Elle n’a été utilisée qu’à Paris pour oblitérer les affranchissements composés de plusieurs timbres-poste, en particulier ceux à destination de l’étranger.
  GROS CHIFFRE
  GUERRE DES POSTES
On parle de "Guerre des postes" ou "Guerre postale" quand une administration postale refuse officiellement du courrier provenant de l’étranger et affranchi avec des timbres émis tout aussi officiellement par d’autres administrations postales (ou qui utilisent des cachets officiels de ces autres administrations) pour des raisons essentiellement politiques.

En France, certains courriers affranchis avec des timbres au sujet litigieux ont ainsi été refusés d’entrée en Algérie après la Guerre d’indépendance de ce pays.
L’Allemagne de l’Ouest a eu à de nombreuses reprises à subir, entre 1948 et 1990, les foudres des autorités postales des pays du bloc communistes.

Dans la plupart des cas les courriers utilisant des timbres non acceptés sont déclarés "inadmis" et sont renvoyés à l’expéditeur avec le cacher "INADMIS".
  GUILLOCHIS
Ensemble de fines lignes, en général courbes, d’une ou plusieurs couleurs apposées parfois en marge d’une feuille de timbres en taille-douce.













 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier         




Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube et à Google Maps). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".