Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


Retrouvons-nous tous à "Timbres-Passion 2018", à Périgueux, du 26 au 28 octobre 2018.

Timbres-Passion Périgueux 2018

 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




 Lexique philatélique



Comme dans tout autre domaine de l'activité humaine (professionnel, artistique ou tout simplement hobby), les philatélistes utilisent un vocabulaire très précis, mais aussi parfois très imagé, pour définir les différents objets et concepts qu'ils sont appelés à manipuler dans la pratique quotidienne de leur passion.
Certains termes ont des significations particulières dans ce domaine et il est parfois utile de bien les comprendre sous peine de malentendus et de contresens. Il est aussi utile de bien les maîtriser pour comprendre ce qui différencie certaines émissions d'autres ou lorsqu'il est question de juger avec pertinence la valeur de certaines pièces.
Ce lexique est là pour vous aider dans vos recherches philatéliques.


Vous pouvez proposer de nouvelles définitions ou améliorer les définitions actuelles en les envoyant par mail via le bouton ci-dessous.


Ajouter ou améliorer une définition ...



    Lexique B




Les définitions sont classées par ordre alphabétique.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sélectionnez la 1ère lettre de la définition recherchée.

  BALLON MONTÉ
Aérostat piloté par un aérostier installé dans une nacelle pouvant, entre entre autres, transporter un ou plusieurs passagers et/ou des sacs postaux.

Pour les collectionneurs, correspondance postale sortie par ballon monté de Paris assiégé entre le 23 septembre 1870 et le 28 janvier 1871.

Source : Académie de philatélie







  BANDE
1  Morceau de papier allongé destiné à cercler un journal ou un imprimé et à porter l’adresse du destinataire et l’affranchissement. Certaines sont proposées sous la forme d’entier postal.

Les cartes postales et les cartes de visite ont pu, dépourvues de correspondance, bénéficier du tarif réduit des imprimés lorsqu’elles étaient expédiées sous bande.

2  Trois timbres-poste ou plus sur une même rangée (disposés verticalement ou horizontalement) et qui restent joints les uns aux autres par leur dentelure. Une bande verticale enroulée indique que les timbres-poste proviennent d’un rouleau.

  BANDE EN GOUTTIÈRE
Bande de timbres-poste également répartis des deux côtés de la marge centrale ( interpanneau ).

  BANDE POUR JOURNAUX
Bande de papier utilisée pour entourer les journaux avant leur expédition.
Désigne souvent un entier postal comportant le motif d’un timbre-poste imprimé.




  BANDELETTE PUBLICITAIRE
Publicité imprimée sur le bord de feuille attenant à un timbre-poste.

La publicité peut être imprimée en même temps que le timbre-poste, ou ultérieurement par un utilisateur privé.

Source : Académie de philatélie





  BARRE NOIRE
Marque marginale imprimée le long des flèches sur certaines feuilles de timbres pour aider au repérage des couleurs.

  BARRES DE COULEURS
Barres de couleurs utilisées dans l’impression des timbres et qui se trouvent sur les bords ou sur les gouttières entre les feuilles pour faciliter le contrôle de la couleur ou la lecture par imprimante informatisée.

  BATEAU-AVION
Courrier affranchi sur un paquebot doté d’une agence postale (et donc affranchi avec un cachet octogonal spéficique) et qui, à une escale, a été transbordé pour emprunter une ligne aérienne, pour peu que son affranchissement tenait compte de la surtaxe aérienne qui en découlait. Le fait de pouvoir transférer du courrier d’un paquebot sur un avion pour arriver à destination accélérait grandement les délais d’acheminement.

Ces plis "bateau-avion" ont existé de 1934 à 1939 lorsque le réseau de lignes maritimes a croisé le réseau de lignes aériennes en cours de constitution. Après la guerre, le réseau aérien est devenu prépondérant et ce type d’acheminement est tombé en désuétude.

Les courriers de ce type sont très recherchés car, outre des affranchissements importants dus aux surtaxes aériennes, avec utilisation de valeurs complémentaires rares, les timbres étaient oblitérés avec des cachets maritimes très courus.
  BLOC
Groupe d’au moins quatre timbres non détachés, identiques ou différents, sur au moins deux rangées.













  BLOC DATEUR
Partie centrale du timbre à date. Il est amovible de manière à ce que le postier puisse modifier les éléments mobiles qui permettent de constituer la date et, à partir de 1868, le numéro de levée.

  BLOC EN GOUTTIÈRE
Bloc de quatre timbres-poste ou plus, situés de chaque côté de la marge centrale d’une feuille (gouttière).













  BLOC FEUILLET
Petit feuillet comportant en général quelques timbres-poste identiques ou différents, émis pour une occasion particulière.

Le premier bloc-feuillet français fut émis en l925 pour l’Exposition philatélique internationale de Paris.
Les timbres-poste issus des blocs-feuillets ont pouvoir d’affranchissement.









  BOITE MOBILE
Boîte aux lettres accrochée à une voiture publique (diligence ou wagon de chemin de fer des lignes secondaires). A chaque arrêt, on peut y déposer du courrier. C’est un préposé assermenté qui était autorisé à détacher la boite mobile pour la présenter à un agent des postes, seul autorisé à l’ouvrir et à en retirer le courrier déposé.
Ce service a été mis en place par l’administration postale pour des localités mal desservies.

Le courrier recueilli dans ces boites était marqué avec un cachet ovale comportant les lettres BM.




  BOITE POSTALE
Boite aux lettres située dans l’enceinte d’un bureau de poste et concédée à un usager qui y reçoit son courrier.
Abréviation : BP


Source : Site MP
  BON À TIRER
Mots manuscrits inscrits sur une épreuve imprimée avec ses couleurs finales qui indique l’accord de l’autorité postale pour imprimer un nouveau timbre selon le modèle et les couleurs validées par ce document. Les références des encriers, couleurs et numéros du nuancier sont parfois notées dans les marges.

  BORD DE FEUILLE
Timbre auquel la large marge de la feuille est restée attachée. Donne une plus-value aux timbres anciens (l’horizontal est plus recherché que le vertical).





  BOUCHEUR DE CASES
Terme méprisant utilisé par certains philatélistes traditionalistes ou intolérants pour désigner les collectionneurs qui prennent plaisir à compléter les cases vides de leur album de timbres.













  BOULE DE MOULINS
Dispositif de transport postal inventé pendant le siège de Paris en 1870 pour faire parvenir du courrier dans la capitale assiégée.

Les ’boules de Moulins’ étaient des cylindres en métal d’environ vingt centimètres de diamètre pouvant contenir quelques centaines de lettres de quatre grammes regroupées à Moulins (d’où leur nom). Elles étaient ensuite soudées de manière étanche puis acheminées jusqu’à la Seine, en amont de Paris, pour y être jetées à l’eau en vue d’être repéchées dans la capiale.
Ce dispositif a été un échec puisqu’aucune des 55 boules larguées n’a pu être récupérée par les assiégés ( mais de nombreuses ont été récupérées lors d’opérations de dragage du fleuve - on en a retrouvé jusqu’en 1982)

Source : Wikipedia
  BOURSE
Réunion de philatélistes et de marchands de timbres ou l’on achète, vend et échange des timbres.

  BP
  BPM
  BRUCELLE
Outil en métal en forme de pince (leur nom courant) utilisé par les collectionneurs pour tenir les timbres-poste sans les endommager, les salir ou les tacher de graisse. Elles sont habituellement en acier inoxydable, nickelé ou chromé.
Autre nom : Pince à timbres











  BUREAU À L’ÉTRANGER
Bureau de poste, dépendant de l’administration métropolitaine, installé en territoire étranger.

Ces bureaux ont été nombreux lorsque les pays hôtes étaient dans l’incapacité d’assurer les les services postaux. Ils disparurent peu à peu dans les années qui suivirent la Première Guerre Mondiale.

Source : Site MP
  BUREAU ANNEXE
Bureau annexé à un autre bureau.

  BUREAU AUXILIAIRE
Catégorie de bureau de poste créée en 1887. Un bureau auxiliaire est mis en place dans les communes, souvent rurales, qui en font la demande et qui en supportent les charges. Ils ont été créés à partir de 1887 pour les communes qui n’avaient pas un trafic postal suffisant pour justifier un bureau de poste à part entière. Les gérants de ces bureaux n’étaient pas des postiers mais étaient recrutés sur place (de préférence parmi les fonctionnaires ou militaires retraités).

Ces bureaux ont été remplacés par les Recettes Auxiliaires en 1895 devenues Distribution Auxiliaire en 1902 puis Agences Postales en 1918.

Les bureaux auxiliaires utilisaient des cachets oblitérants hexagonaux très recherchés aujourd’hui.
  BUREAU DE DISTRIBUTION
Catégorie de bureau de poste créée dès 1819. Un bureau de distribution est un bureau secondaire qui ne réalise que certaines opérations (essentiellement la réception et la distribution du courrier). Il dépend d’un bureau de recette.
  BUREAU DE GARE
Bureau de poste installé dans une gare et réalisant les opération de tri et de réexpédition des correspondances similaires au service des ambulants.


Source : Site MP









  BUREAU DE PASSE
Etablissement fixe dépendant de la poste ferroviaire et situé près d’un noeud ferroviaire. Il est plus spécialement chargé du tri et de la répartition des dépêches.


Source : Site MP
  BUREAU DE PORT
Etablissement fixe de la poste maritime installé dans un port.


Source : Site MP
  BUREAU DE POSTE
Etablissement où s’exerce le service du courrier pour un territoire donné.
Cette définition très générique cache de multiples variantes en fonction des pays et des époques.

Source : Wikipedia
  BUREAU DE QUARTIER
Bureau annexe situé dans une grande ville.

  BUREAU DE RECETTE
Catégorie de bureau de poste créée en 1864. Un bureau de recette propose au public l’ensemble des services postaux.

Lorsqu’une ville comporte plusieurs bureaux de recette, un d’entre eux est appelé "recette principale" ou "bureau principal".

  BUREAU DE RECETTE AUXILIAIRE
Catégorie de bureau de poste créée à Paris dès 1894 puis généralisée. Un tel bureau est installé et tenu par un particulier et ne réalise que des opérations simples. Son activité est contrôlée par le bureau de recette auquel il est rattaché rattaché.

  BUREAU FLOTTANT
Bureau de poste installé à bord d’un paquebot des lignes régulières et géré par un agent embarqué.


Source : Site MP
  BUREAU POSTAL MILITAIRE
Définition et précisions à venir.
Abréviation : BPM

  BUREAU TEMPORAIRE
Bureau de poste ouvert pour une durée limitée, destiné à faire face à un trafic momentané résultant de circonstances particulières ou exceptionnelles.


Source : Académie de philatélie
  BURELAGE
Fond de sûreté imprimé constitué d’un réseau de lignes sur lequel se détache le motif principal du timbre.

  BURELÉ
Timbre ayant un burelage incorporé dans son dessin, sous la forme d’une couleur imprimée. Le procédé est conçu pour rendre la contrefaçon plus difficile. En France, le timbre-poste de poste aérienne n° 15 a reçu ainsi le surnom de "50F Burelé".









 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier         




Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube et à Google Maps). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".